Pourquoi faire de la Sophrologie ?

Connaître sophrologie ; elle ne se limite souvent pas à ce que l’on croît.

Sur quoi agit-elle ?

La sophrologie est une discipline psycho-corporelle. Elle repose sur une méthodologie qui s’appuie sur sur le corps et le mental pour apporter une aide et un soutien au quotidien pour apprendre à gérer un stress chronique, se préparer à un évènement redouté (entretien d’embauche, examens…), gérer la douleurs, travailler sur un manque de confiance et d’assurance, traverser des moments difficiles, gérer des phobies, améliorer son sommeil…

Comment ?

La méthodologie combine des techniques corporelles (par des mouvements permettant de se recentrer, d’évacuer, réinvestir son corps….) et mentales. Ces techniques, qui mobilisent le mental, vont consister à se projeter et s’approprier des ressources, tout en restant bien en veille et en conscience, pour amener des ressentis positifs, que vous vivez en séance. La pratique régulière (accompagnée et en autonomie) permet d’installer, petit à petit et selon votre cheminement personnel, ces ressources dont vous avez besoin.

“Ce que l’on sait mieux, c’est ce que l’on a deviné, puis ce que l’on a appris par l’expérience” Chamfort.

La discipline, qui aide au développement personnel, est progressive dans le sens où elle s’aborde comme un apprentissage aux différentes techniques. Plus vous avancez dans le temps, plus vous avancez dans les techniques qui vont avoir des objectifs progressifs, lesquels vont vous permettre de travailler plus en profondeur.

Les bienfaits

Des bienfaits ont été constatés personnellement et sur les personnes investies dans cette pratique et reconnus dans cette discipline :

  • développer sa confiance, son assurance
  • améliorer la qualité de son sommeil
  • retrouver un mieux-être
  • ressentir plus force ou de dynamisme
  • apprendre à lâcher-prise
  • retrouver un équilibre et se recentrer
  • apprendre à vivre et à gérer les moments de stress et d’anxiété

Elle tend à rééquilibrer la ligne : corps, mental et émotions pour ressentir du bien-être au quotidien et apprendre à le retrouver. Elle permet à terme de développer, grâce à l’entraînement, un autre rapport à soi et au monde, d’accéder à une prise de recul tant recherché et une paix de l’esprit, qui nous semblent souvent inaccessibles. Elle nous apprend à mieux nous connaître par la prise de conscience de nos attitudes, notre façon d’être et nos ressources. Elle nous donne l’occasion de renouer avec nos valeurs profondes, utiles à notre équilibre intérieur et de développer la capacité à faire des choix en cohérence avec soi-même, à s’écouter, à s’ouvrir aux autres, à retrouver du plaisir dans son quotidien et être plus près de soi.

Cette discipline, qui peut être complémentaire à un suivi médical et paramédical selon les indications (psychiatre, psychologue…), s’adresse à tous quel que soit l’âge, la situation ou la personnalité de la personne, y compris à celles qui ont besoin d’être dans le mouvement en permanence.

D’où vient la Sophrologie ?

La Sophrologie a été élaborée par un Neuropsychiatre Dr Alfonso Caycedo dans les années 60. Dans le cadre d’un voyage à travers le monde (Europe, Asie…), il découvre plusieurs méthodes et approches : le Yoga, la méditation, l’hypnose, la philosophie. A partir de ces découvertes, il décide de créer un méthode d’ensemble qui combine savamment toutes ces approches et techniques. Ceci a donné naissance à la Sophrologie Caycedienne.

Depuis la Sophrologie s’est développée et adaptée. On retrouve alors plusieurs écoles qui proposent des pratiques quelques peu différentes mais avec une philosophie toujours identique à savoir la modulation de techniques visant à activer positivement ses capacités et ressources afin de développer ses possibilités d’adaptation dans l’existence. Je fais partie de ces praticiens.

Les étapes d’une séance de Sophrologie

Une séance de Sophrologie type, selon l’approche pour laquelle j’ai été formée, se déroule sur un enchaînement de techniques comme suit :

  • Relaxation dynamique : stimulation corporelles
  • Sophronisation de base : lecture corporelle permettant une détente profonde du corps et du mental pour atteindre un niveau de conscience qu’on appelle « niveau Sophro-liminal ». Il s’agit d’un niveau de conscience entre veille et sommeil mais pleinement en conscience, seul moyen de vivre tous les bienfaits de cette méthode globale.
  • Activation Intra-sophronique : techniques permettant de travailler avec le mental
  • Désophronisation : reprise corporelle et mentale
  • Dialogue post-sophronique : échanges et partages sur les sensations, ressentis et expériences.

Des exercices pratiques de respiration ou de méditation peuvent être ajoutés dans la séance ou en dehors du cadre de la séance de sophrologie.

Ces techniques sont abordées tantôt debout, tantôt assis. La posture allongée est très rarement utilisée pour garder un niveau de conscience vigile pour être pleinement conscient pendant la séance.

Quelle que soit l’enchaînement proposé, mon intention en tant que Sophrologue est de guider ceux que j’accompagne vers une certaine sagesse par rapport à soi pour accéder à une paix de l’esprit. C’est aussi mon propre chemin personnel.

Stéphanie Ghigonetto Sophrologue En cabinet (Saint-Zacharie/Plan d’Aups-Var) et en distanciel 07.88.02.27.91

Emission de radio « Tout le monde en parle » (RTL) sur la Sophrologie (Partie 1)

D’autres méthodes peuvent être utilisées en séances individuelles. Pour en savoir plus, cliquer ici.

Des séances de sophrologie de groupe en visio de 30 mns. Pour plus d’informations et vous inscrire, suivez le lien.

Il est possible aussi de réaliser des séances individuelles en cabinet ou en visio. Cliquer ici pour en savoir plus.

Appeler